Tout ce que vous avez voulu savoir sur le Festival

Pourquoi limiter à 25 ans l’âge limite de la participation ?

C’est le choix fondateur de notre manifestation : une manière, en 1977, de se démarquer avec simplicité du Festival International du Cirque de Monte Carlo et d’assumer la promotion des jeunes artistes.

Comment sont sélectionnés les artistes ?

La sélection s’effectue à partir des candidatures spontanées et des rencontres aux quatre coins de la planète, à l’occasion des différents festivals, mais également en assistant à plusieurs dizaines de spectacles chaque année. Les 24 lauréats sont choisis parmi près de 1 000 propositions, de toutes formes et toutes nations confondues.

Quels sont les critères d’évaluation du Jury ?

Le Jury dispose de fiches de notations à partir desquelles il évalue et note les numéros en fonction de critères techniques, artistiques et de présentation, notamment pour ce qui concerne le rapport au public.

Le Jury est-il souverain ?

Depuis sa première édition, le Festival Mondial du Cirque de Demain a toujours considéré comme nécessaire le principe d’un jury. La notion de compétition est à mettre en parallèle avec celle de confrontation. Il est essentiel pour nous d’offrir aux participants des conditions de visibilité optimales et la présence du Jury renforce encore ce choix. Les décisions des membres du Jury sont incontestables et les délibérations permettent simplement de confronter les points de vue.

Pourquoi n’y a t-il pas de numéros d’animaux au Festival Mondial du Cirque de Demain ?

Il serait plus juste d’écrire qu’il n’y a plus de numéros d’animaux : au cours de son histoire, le Festival a accueilli quelques jeunes dresseurs dans la compétition. Le fait qu’ils devaient être dresseurs, et pas uniquement présentateurs de leurs bêtes, a rendu la sélection très ardue. Lorsque le Festival a quitté le chapiteau du Cirque National Alexis Gruss pour revenir au Cirque d’Hiver, il n’a plus été possible, pour des raisons techniques, d’héberger des animaux et, conjointement à la raréfaction des postulants, cette catégorie a pratiquement disparu.

En 1991, c'est avec l'aide et la collaboration du Festival que Michel Bruneau, a fondé le premier « Concours de Dresseurs du Festival Mondial du Cirque de Demain », manière de présenter une sélection de jeunes artistes entourés des lauréats du Festival : ainsi est né le Festival de Massy… Aujourd’hui, pour des raisons éthiques, philosophiques, et parce qu’il ne semble pas à nos yeux que le dressage soit réellement une discipline innovante, nous ne souhaitons plus présenter de numéros d’animaux. La créativité humaine s’épanouit mieux dans les jeux du corps et de la manipulation qu’au travers du dressage. Nous ajouterons qu’il est déjà difficile de juger, et donc de comparer, des équilibristes avec des jongleurs ou bien des fildeféristes avec des trapézistes, sans parler des clowns, des contorsionnistes ou des antipodistes, alors s’il faut y ajouter des chiens savants ou des éléphants dressés...

Pourquoi n’y a t-il que peu de clowns ?

Il y a sans doute plusieurs facteurs à ce que l’on considère au choix comme une carence ou une absence. Il n’existe que très peu de centres de formation dédiés au clown : c’est une discipline qui demande à la fois du temps et un accompagnement précis et régulier. La nature comique est fragile et la confrontation avec le public doit se faire progressivement.

Les artistes sont-ils payés ?

Conformément à la loi française, les artistes qui participent au Festival Mondial du Cirque de Demain reçoivent un « salaire » correspondant au nombre de jours de travail effectués et basé sur le Smic. Il s’agit évidemment davantage d’une petite compensation plutôt que d’un véritable cachet. Ce système a l’immense avantage à nos yeux de rendre égalitaire la participation et contribue à rendre volontaire la démarche des artistes pour venir à Paris.

Pourquoi y a t-il des numéros classiques dans un Festival de Demain ?

On ne transcende jamais aussi bien que ce l’on maîtrise parfaitement...

A quoi sert le Festival ?

C’est un formidable catalyseur de carrière : nous ne comptons plus les artistes dont le destin a basculé après leur passage au Festival Mondial du Cirque de Demain… et qui nous le disent ! Paris devient le temps d’un long week-end la capitale universelle des arts du cirque : c’est le point de convergence festif et dynamique de tout ce que la planète cirque compte d’acteurs et d’interprètes…

Les artistes ont-ils déjà une carrière ?

Pour certains, le Festival est une première fois. Pour d’autres, c’est une étape dans un parcours qui a pu être entamé quelques mois ou quelques années auparavant. Nous essayons de plus en plus, dans la mesure de nos possibilités, d’accueillir des artistes neufs dont le travail n’a été que très peu vu.

Qui organise le Festival ?

L’Association pour le Festival Mondial du Cirque de Demain avec son Conseil d’administration où siègent plusieurs représentants d’institutions nationales.

Pourquoi y a t-il toujours les mêmes disciplines ?

L’omniprésence de l’équilibre, du trapèze, de la manipulation, des sangles, du cadre russe, de la planche coréenne, du fil, souple ou tendu, du main à main ou de la roue Cyr est le reflet du cirque d’aujourd’hui : ce sont les disciplines qui sont majoritairement choisies par les étudiants dans les écoles, mais également par les artistes autodidactes. Le Festival Mondial du Cirque de Demain rend compte de la diversité des styles et des formes à partir de ce qui se crée aujourd’hui.

Pourquoi n’y a t-il plus de grandes troupes ?

Avec l’effondrement du bloc soviétique, les démocraties populaires d’où étaient issues les grandes troupes ont cessé d’alimenter le secteur; la raréfaction des troupes de dix ou douze personnes s’est très rapidement fait sentir à l’échelle de la planète. Il est encore très difficile aujourd’hui de trouver des collectifs de plus de quatre personnes, hormis bien sûr en Chine et à Cuba.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de mesure d'audience et de ciblage publicitaire. En savoir plus

Fermer